«

Oct 04 2020

PV 7ème AG

16143231_1011842508920352_8689623416333126251_n

PROCÈS-VERBAL DE LA 7ème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE  DE L’ASSOCIATION INTER-VILLAGE POUR UN ENVIRONNEMENT SAIN du lundi 25 novembre 2019

 

 

 

Le lundi vingt-cinq novembre deux mille dix-neuf à dix-huit heures quarante le président de séance Mr Jean-Michel Jedraszak Co-Président d’AIVES, ouvre la septième assemblée générale de l’Association InterVillage pour un Environnement Sain dans la salle des fêtes d’Heuringhem.

-Nombre d’adhérents ayant émargé : 37

-Nombre de procurations retenues : 16 (il s’agit de la première AG retenant une seule procuration par présent)

Le Président de séance annonce l’ordre du jour :

  • Approbation du procès-verbal de l’AG extraordinaire du 28 mai 2018
  • Approbation du procès-verbal de la 6ème AG d’AIVES du 28 mai 2018
  • Rapport moral et d’activité 2018/2019
  • Rapport financier au 31 décembre 2018 et un point au 25 novembre 2019
  • Élection des membres du nouveau Collège
  • Perspectives 2019/2020
  • Questions diverses

 

📥 télécharger le PV en format pdf en cliquant ici 

 

Approbation du procès-verbal de l’AG extraordinaire du 28 mai 2018

 

Il est rappelé les principales modifications des statuts adoptées lors de l’AGE du 28 mai 2018.

Il est signalé que ces statuts n’ont pas amené de commentaires particuliers de la part de la Préfecture du Pas de Calais.

L’ensemble du PV est présenté sur écran, il était visible sur le site d’AIVES depuis plusieurs mois.

Mis au vote, le PV de cette AGE est approuvé à l’unanimité.

Approbation du procès-verbal de la 6ème AG du 28 mai 2018

Comme chaque année, il est rappelé que les procès-verbaux des AG d’AIVES sont mis en ligne sur le site d’AIVES, tout comme les supports diapos de ces AG, ainsi chacun peut les consulter juste avant chaque nouvelle AG.

Après présentation intégrale du PV de la 6ème AG du 28 mai 2018 sur écran, celui-ci est adopté à l’unanimité.

Rapport moral et d’activité 2018/2019

Le Co-Président d’AIVES Jean-Michel Jedraszak présente ensuite le rapport moral et d’activité.

Suite à l’AGE du 28 mai 2018, les statuts d’AIVES ont été modifiés pour permettre l’élargissement du champ des actions de cette association (défense du Vivant en général) et de son périmètre d’interventions (local, régional et même national). Jean-Michel Jedraszak explique qu’une des conséquences de ces modifications est une plus grande répartition géographique des nouveaux adhérents qui ne connaissent pas forcement l’historique d’AIVES. D’où un « topo » sur l’historique d’AIVES, sa lutte contre la porcherie industrielle d’Heuringhem, mais pas que !

[Cet historique, présenté en diapos, est visible sur le PowerPoint de présentation de la 7ème AG, sur le site d’AIVES].

Il est d’abord fait un long historique des actions de l’association AIVES.

Quelques-unes des diapos :

Il est ensuite fait un rappel des nombreuses actions juridiques d’AIVES.

Le Co-Président d’AIVES fait ensuite un résumé aussi concis que possible sur les nombreuses actions juridiques d’AIVES pour s’opposer à la construction de la porcherie industrielle hors-sol d’Heuringhem. Ce résumé est fait dans le but d’informer les nouveaux adhérents extérieurs à Heuringhem et Ecques des activités antérieures d’AIVES.

Le Co-Président rappelle donc les actions juridiques pour s’opposer :

-au permis de construire

-à l’autorisation à exploiter

-à l’accord « pseudo-AFR d’Ecques » / EARL Bridault-Chevalier concernant le chemin d’accès

Ce résumé est explicité à l’aide des diapos 42 à 75 de la présentation de l’AG ou mieux sur le site d’AIVES https://www.aives.fr/porcherie-dheuringhem-sur-les-3-actions-juridiques/

En conclusion de cette partie, il est rappelé que la décision du TA de Lille d’annuler l’autorisation à exploiter et de reprendre l’instruction du dossier à la phase d’enquête publique (au niveau des capacités financières) n’a toujours pas été suivie d’effet ! Actuellement, la porcherie d’Heuringhem n’a pas d’autorisation à exploiter.

Il est fait un point sur la porcherie d’Heuringhem au 25 novembre 2019.

Il est exposé que la construction des bâtiments ne correspond pas au projet initial tel que défini par le permis de construire et le dossier de demande d’autorisation à exploiter. L’élevage est moins important que prévu.

Entouré de rouge ce qui est construit, en orange le projet initial

Les activités d’AIVES 2018/2019.

Après ces rappels « historiques », le président de séance dresse la liste non exhaustives des actions d’AIVES depuis la 6ème AG :

– Les 5ème et 6ème Fêtes des anti 1000 vaches

Les liens avec NOVISSEN qui lutte contre la ferme usine des 1000 vaches à Drucat sont toujours d’actualité. AIVES a participé aux 5ème et 6ème Fête de NOVISSEN. AIVES demande la fin des élevages industriels.

– Les Fêtes Paysannes 2018 et 2019

Jean-Michel Jedraszak rappelle qu’il ne suffit d’être dans le « contre », notre présence aux Fêtes Paysannes de 2018 et 2019 montre la volonté de notre association à œuvrer pour le développement d’une agriculture paysanne, respectueuse de l’environnement et du bien vivre des animaux.

– Catherine Zambon à Clarques à « À travers champs » & projection du film « Un lien qui nous élève »

Les activités culturelles militantes ne sont pas oubliées par AIVES qui a organisée deux événements :

-Catherine Zambon et Jean-Yves nous lisent des extraits de « Nous étions debout et nous ne le savions pas » de Catherine Zambon le 14 octobre 2018. Un passage remarqué sur le combat d’AIVES.

La projection de « Un lien qui nous élève » d’ Oliver Dickinson suivi d’un débat avec ce même producteur le 6 mars 2018. Ce documentaire nous montre que l’on peut élever des animaux de façon digne et que cela nous élèvent !

Catherine Zambon et Jean-Yves Berteloot A gauche le réalisateur Oliver Dickinson

 

– L’élevage de poules pondeuses de Pitgam

AIVES a milité contre le poulailler géant de Pitgam et a participé à 2 manifestions, à Pitgam et à Dunkerque !

– « Nous voulons des Coquelicots »

AIVES a répondu présent à l’appel de Fabrice Nicolino ! Nous serons présents tous les premiers vendredi de chaque mois Place Foch de Saint-Omer pour demander la fin de l’utilisation des pesticides synthèse, NOUS VOULONS DES COQUELICOTS »

Un premier rassemblement réussi le 5 octobre 2018.

 

– « Appel contre Tropicalia »

Le président de séance annonce qu’AIVES vient tout juste de se lancer dans la bataille contre ce non-sens absolu qu’est le projet d’une serre tropicale de 20 000 m² près de Berck ! Un immense volume maintenu en permanence à 28 ° dans notre région !!! Un appel contre ce zoo sous cloche vient d’être finalisé et déjà 26 associations, avec AIVES disent NON !

-Les « Ébouriffés »

Avec NOVISSEN, « Colères du Présent » et quelques militants de la région d’Arras, AIVES est à l’initiative de la création du « Micro Collectif Ébouriffé » dont l’objectif est d’organiser une grande marche pour le Vivant le 27 avril 2019 à Arras, sous le mot d’ordre « Ensemble, Debout pour le Vivant ». Dans un contexte difficile, plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées Grand Place d’Arras :

Les ébouriffés ! La délégation d’AIVES

-Dans le cadre des « Ébouriffés », une marche des Coquelicots

AIVES est à l’origine d’une semaine de « La Randonnée des Coquelicots ». Sur le chemin de la Via Francigena, de Saint-Omer à Arras, pour rejoindre la Grande Marche du Vivant, 6 étapes toutes aussi passionnantes les unes que les autres, à la rencontre des habitants sous la bannière des Coquelicots. Ont participé à l’une ou l’autre de ces marches Catherine Zambon, Pascal Dessaint. Le président de séance remercie Nicole Vendeville qui a organisé ces étapes pédestres.

-Les Pisseurs involontaires de Glyphosates

Dans sa lutte contre les pesticides de synthèse, Jean-Michel Jedraszak annonce qu’AIVES organise pour le 7 décembre un prélèvement d’urine chez des volontaires, le but est de prouver que nous sommes toutes et tous « empoisonnés » aux pesticides de synthèse. L’APSH du Dr Philippe Richard s’associe à cette opération. Une plainte pourra être déposé au Tribunal de Saint-Omer pour empoisonnement pour ceux qui le désirent, rejoignant ainsi plusieurs milliers de personnes qui l’on déjà fait en France.

Sur cette dernière nouvelle se clôt le rapport moral et d’activité. Il est soumis au vote de l’Assemblée Générale, il est adopté à l’unanimité.

Rapport financier au 31 décembre 2018

Le président de séance présente le rapport financier qui a été préparé avec l’aide de Johannie Faillie, absente ce jour.

Au 31 décembre 2018, AIVES comptait 280 adhérents contre 400 au 31 décembre 2017.

►Les adhésions :

Le combat contre l’objet initial de la création d’AIVES, c’est-à-dire la porcherie industrielle d’Heuringhem, étant clos (pour l’instant ?), les adhésions sur Heuringhem et Ecques sont en très nette diminution, ce qui était attendu. Les ressources financières provenant des adhésions sont en toute logique également en baisse.

Le président fait remarquer que les adhérents extérieurs aux villages d’Heuringhem et Ecques sont maintenant majoritaire. C’est aussi une conséquence du changement de nos statuts.

►Le président présente la situation financière d’AIVES au 31 décembre 2018 sous forme du tableau ci-dessous :

La situation financière de l’association est saine. Le résultat cumulé est à nuancer, il nous reste des règlements possibles à effectuer.

La fin de l’année étant proche, le Président de séance fait un point rapide en ce 25 novembre 2019. La somme disponible en compte est de 20 322.17 € et ne devrait pas trop bouger d’ici au 31 décembre 2019. La situation financière d’AIVES continue donc d’être stable.

Après la présentation de ce rapport financier, le président de séance le soumet au vote de l’Assemblée Générale. Il est adopté à l’unanimité des présents et représentés.

Élection des membres du Collège 2019 / 2020

A l’issue de la 6ème assemblée générale, la composition du Collège était la suivante :

Bodart Florian, Deroo Sylvie, Grimbert Alain, Hollander Jacky, Jedraszak Jean Michel, Josnin Anne, Larivière Serge, Letellier Casimir, Rouget Alexis, Segond Martine, Schoentgen Lionel, Vasset Aurelia, Vendeville Nicole, Vigreux Yves.

Florian Bodart, Anne Josnin, Serge Larivière, Martine Segond, Aurélia Vasset ne se représentent pas.

Hélène Roche et Priscilla Cassez font acte de candidature. Nous avons donc la proposition de composition du nouveau Collège suivante :

Cette liste est soumise au vote et est adoptée à l’unanimité des présents et représentés.

Chaque élu est Co-Président de l’association AIVES

Jedraszak Jean-Michel est plus spécialement chargé de la fonction financière (responsable au niveau du compte bancaire et interlocuteur au niveau de la banque).

Perspectives 2019/2020

Présentation par Jean-Michel Jedraszak de quelques pistes de mobilisations jusqu’à la prochaine AG :

LUTTE CONTRE LA PORCHERIE INDUSTRIELLE D’HEURINGHEM !!

  • actions(s) juridique(s) si nécessaire
  • vigilance sur ce qui peut encore se construire
  • vigilance sur le respect des règles en matière d’élevage

 

SOLIDARITE AVEC D’AUTRES ASSOCIATIONS POUR UNE AGRICULTURE PAYSANNE.

  • soutien à la Confédération Paysanne
  • soutien à NOVISSEN
  • participation à la Fête Paysanne de Grande Synthe
  • participation à d’éventuelles actions régionales ou nationales

 

LUTTE POUR LA DEFENSE DE L’ENVIRONNEMENT, DU VIVANT

  • les rendez-vous mensuels avec « Nous voulons des Coquelicots »
  • l’opération « Pisseurs involontaires de Glyphosate »
  • la mobilisation contre Tropicalia
  • organisation avec le CTAC et les amis de la Conf’ de la projection de « La part des autres » le 12 décembre

Interventions et Questions diverses

NOVISSEN est comme souvent bien représenté (5 présents) et son porte-parole Francis Chastagner fait un point sur la situation de leur combat contre la ferme des 100 vaches, principalement au niveau juridique.

François Annycke intervient au nom de « Colère du Présent » d’Arras et nous présente les futures actions envisagées de son côté.

L’association EQVIR est représentée par M Mametz Bruno.

M le Maire d’Heuringhem, Jean-Paul Lefait, représente la municipalité.

Pour terminer, le Co-Président d’AIVES propose aux adhérents présents de poser d’éventuelles questions. Pas de question dans la salle !

L’ordre du jour étant épuisé, le président de séance remercie les participants, prononce la clôture de la 7ème Assemblée Générale d’AIVES à 20h15 et invite les participants au traditionnel pot de l’amitié.

 

📥 télécharger le PV en format pdf en cliquant ici 

Lien Permanent pour cet article : https://www.aives.fr/pv-7eme-ag/