«

»

Fév 01 2014

Mobilisons Nous !

Le 28 octobre 2013,
nous avons obtenu une première victoire
avec la suspension des travaux (cf article)

 MOBILISONS NOUS POUR FAIRE ANNULER L’AUTORISATION À EXPLOITER LA PORCHERIE INDUSTRIELLE D’HEURINGHEM

 

Le 29 mars 2013, le Préfet du Pas de Calais a signé un arrêté d’autorisation pour l’exploitation d’un élevage porcin par l’EARL Bridault-Chevalier à Heuringhem :

–          contre l’avis de l’immense majorité de la population de nos villages

–          contre l’avis de nos maires et des conseillers municipaux directement concernés

–          contre l’avis de nos conseillers généraux et régionaux

–          contre l’avis de notre député local M. Michel Lefait

–          contre l’avis du Conseil Régional du Nord-Pas de Calais

Depuis ce 29 mars 2013, nous avons obtenu de nombreux soutiens, d’un peu partout en France. Une réunion de soutien à AIVES a fait salle comble à Heuringhem le 25 novembre 2013 avec plus de 300 personnes et la participation de la Confédération Paysanne, de Nord Nature Environnement, de NOVISSEN et de l’APSH ! (cf article)

Au niveau national, nous avions un début de soutien au Ministère de l’Écologie avec Mme Delphine Batho, avant que notre ministre de l’Agriculture M. Stéphane Le Foll, chantre d’une agriculture plus écologique et plus durable en paroles, mais défenseur de l’agrobusiness dans les faits,  ne fasse pencher la balance du côté des partisans des usines à cochons !

 

Extrait de « Potion amère » de notre député M. Michel Lefait à l’annonce du Préfet :

« Et si, dans un premier temps, le Ministère de l’Ecologie m’a semblé sensible et réceptif à mes arguments, je suis obligé de reconnaître que celui de l’Agriculture a fini par imposer sa loi, prisonnier qu’il reste depuis des décennies de sa cogestion de l’agriculture nationale avec un syndicat dominant et ce, quelle que soit la couleur des Gouvernements successifs.

Ainsi, ce sont les tenants d’un modèle d’agriculture et d’élevage intensif et productiviste qui l’ont emporté une fois de plus face aux pouvoirs publics! Et ceci, au détriment des exploitations à taille humaine qui, à la différence de celles qui ont notamment conduit au désastre des algues vertes, sont beaucoup plus respectueuses de l’environnement et maintiennent des emplois pérennes à la campagne.

C’est contre cet effacement trop fréquent de l’intérêt général devant la toute puissance et l’intimidation d’un groupe de pression corporatiste que, plus que jamais, je m’élève et m’insurge. … Tout espoir n’est pas perdu car les jurisprudences constatées récemment en la matière dans plusieurs départements nous autorisent à penser qu’en finalité le bon sens l’emportera et que justice sera rendue à notre population et à notre territoire »

 

NOUS DÉPOSERONS TRÈS PROCHAINEMENT UN RECOURS AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE CONTRE L’AUTORISATION À EXPLOITER CETTE PORCHERIE INDUSTRIELLE D’HEURINGHEM, AVEC DE TRÈS SOLIDES ARGUMENTS, COMME POUR LE PERMIS DE CONSTRUIRE.

 

Mais, les actions juridiques ont un coût énorme : en 2014, plus encore qu’en 2012 et 2013, AIVES a besoin de vos adhésions et de vos dons !

Bulletin d’adhésion et/ou de dons

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.aives.fr/mobilisons-nous/