«

»

Août 01 2015

Elevages de proximité et de qualité

qualiteNous ne pouvons pas rester indifférents face à la crise des élevages en France.

Soutenons les élevages de proximité et de qualité !

Ces élevages existent et c’est vers eux que doivent se porter les mesures de soutien à l’élevage en France.

Un élevage de plein air dans le Larzac !

Malheureusement des élevages respectueux de l’environnement et du bien-être animal disparaissent faute d’une rémunération suffisante !

Cet élevage de plein air a dû fermer !

Il ne faut pas se laisser influencer par les arguments des syndicats agricoles majoritaires FNSEA et Jeunes Agriculteurs :

  • Les aides pour toujours plus de productivité, c’est la spirale infernale qui aggravera la situation à moyen et long terme pour notre environnement, pour le bien-être animal, pour notre santé à tous !
  • Les fortes incitations à manger « français », le refus (violent) des importations en réclamant en même temps des aides pour les exportations des produits français n’est pas un discours tenable, voire n’est pas un discours respectable.

La « nationalité » d’une viande de porc n’est pas un critère de qualité :

  • Le mode d’élevage, plein air plutôt que claustration, paille plutôt que caillebotis, … : OUI !
  • Le choix de l’alimentation des porcs, local plutôt que d’importation (avec OGM, pesticides, …), … : OUI !
  • Une alimentation bio OUI, c’est un plus !

Il faut résolument se tourner vers des élevages respectueux de notre environnement, du bien-être animal et in fine de notre santé à tous !

  • Les aides doivent pouvoir bénéficier à tous, surtout aux petites exploitations, et ce dès le premier animal ! Elles doivent être conditionnées au respect strict de l’environnement et du bien-être animal.
  • Les incitations dans les restaurations collectives et les établissements scolaires doivent concerner bien sûr des produits locaux, mais surtout des produits de qualité en évitant le plus possible ceux en provenance des fermes-usines !

Mais bien sûr, acceptons de payer la viande à son juste prix !
Moins mais mieux, c’est la voie à suivre !

[error]Le projet de porcherie industrielle à Heuringhem, le parfait exemple à ne pas suivre ![/error]

Entre autres :

  • 4 500 animaux en présence permanente sur caillebotis intégral (sauf truies gestantes)
  • Une alimentation exclusivement d’importation, provenant de l’industrie agroalimentaire belge (OGM d’Amérique latine, pesticides, …).
  • Une production de viande de « piètre » qualité gustative, voire nutritionnelle.
  • Une vente des porcs charcutiers à une société qui exporte 40% de ses porcs vers des abattoirs belges et allemands.
  • Un type d’élevage qui, d’après les manifestants actuels de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs, ne permet pas aux éleveurs de vivre décemment mais qui est soutenu, et avec quelle violence, par ces mêmes militants de ces mêmes syndicats !!! Comprenne qui pourra !

 

Pour d’autres informations sur la crise de l’élevage en France :

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.aives.fr/elevages-de-proximite-et-de-qualite/