Accueil

ASSOCIATION INVITÉE D’HONNEUR :
AIVES A REPONDU PRÉSENT !

Depuis cinq ans, nos deux associations ne lachent rien !

  • NOVISSEN contre la ferme usine des 1000 vaches de Drucat-Le-Plessiel 

  • AIVES contre la ferme usine des 4500 porcs équivalents à Heuringhem-Ecques 

Elles continueront, encore et toujours, leur combat contre l’industrialisation des élevages !

Les deux Présidents à la 3ème Fête des anti-1000 vaches lors des prises de paroles ! Francis Chastagner de NOVISSEN et Jean-Michel Jedraszak d’AIVES

UN DIMANCHE PLEIN DE PROMESSES POUR AIVES :

Cette journée festive a permis à AIVES d’engranger des succès en terme de nombre d’adhérents (actuellement 442 à jour de cotisations 2016) mais aussi en terme de notoriété. Ont découlé de cette journée, les adhésions d’élus et de responsables politiques (Cécile Duflot, Marie-Laure Darrigade, Karima Delli, Blandine Denis). Voir bientôt le détail de cette liste ICI

Comme nous, avec nous, ils refusent la folie et l’impasse de l’agriculture industrielle qui tuent le monde paysan, polluent notre environnement, abîment notre santé et traitent les animaux de façon inacceptable !

Un grand merci à eux !

Vous aussi soutenez-nous en faisant connaître notre association et ses buts et en adhérant à AIVES

 

200 à 300 personnes ont répondu à l’appel de NOVISSEN et ont participé à l’un ou l’autre des événements de cette magnifique journée.

 AIVES et d’autres associations dans les stands

Des militants d’AIVES en discussion avec soutien et adhésions à la clé !

NOVISSEN – DECICAMP – DECAVI – CONF’ PAYSANNE – L214- ….

 

AIVES dans le cortège de la manifestation

3emefete5

Des militants d’AIVES avec leur banderole « fétiche » !

3emefete6

Une manifestation champêtre et … tout en musique !

Les prises de paroles après la manifestation, devant l’usine des 1000 vaches 

Les présidents de NOVISSEN et d’AIVES, et la député européenne Karima Delli

Les problématiques des émissions d’ammoniac et de la pollution due aux particules fines furent abordées par les deux présidents, pour préciser les propos tenus, il faut absolument voir les documents suivants :

 

Elevage et ammoniac, Ammoniac et particules fines, Particules fines et santé

Ammoniac : une lettre ouverte après un jugement consternant

L’inauguration de la stèle

Au centre, sur la photo de droite, le petit cochon de Théophile (AIVES)

Au centre, sur la photo de droite, le petit cochon de Théophile (AIVES)

Pour des photos de la marche, des prises de paroles et de l’inauguration de la stèle
Cliquez sur le lien :    Photos marche et stèle devant l’usine – Drucat 13 09 2016

 

AIVES dans la Salle de Conférence 

La grande banderole d’AIVES … qui résume tout : « Des fermes, pas des usines ! »

 

Passionnant : Fabrice Nicolino sur l’histoire de l’industrialisation de l’élevage, de 1860 à nos jours

 

 

 En marge de cette Conférence

Pendant sa Conférence, Fabrice Nicolino a brièvement abordé la puissance des tenants de l’agro-industrie et de leurs lobbies. Le président d’AIVES a ensuite relaté deux faits très récents qui illustrent bien cette puissance, puissance souvent insidieuse et sournoise :

1- L’association Welfarm a lancé en Bretagne et en Normandie une campagne d’affichage, notamment dans les transports en commun, dénonçant la castration à vif des porcelets mâles. Une campagne (www.couic2018.fr ) on ne peut plus soft mais qui a cependant « choqué » les tenants de l’élevage industriel, obligeant ainsi le Préfet de la Sarthe (département du Ministre de l’agriculture Le Foll) à interdire ces affichages par craintes de troubles à l’ordre public !!!!!

Voir :
http://welfarm.fr/news/451/86/La-censure-continue-Apres-Brest-la-prefecture-de-la-Sarthe-ordonne-l-arret-de-notre-campagne-d-affichage-sur-les-porcelets.html

http://collectifpleinair.eu/ : l’édito d’Anne Vonesch sur le site du Collectif Plein Air

Dessin de Sébastien Rigal

2- Un jogger est mort ce jeudi 8 septembre à Hillion dans la baie de St Brieux (Côtes d’Armor), au même endroit que 36 sangliers en 2011. « L’ANSES et de l’INERIS, ont clairement identifié comme hautement probable le décès des animaux par inhalation d’hydrogène sulfuré issu de la putréfaction des algues vertes » Yves-Marie Le Lay, président de Sauvegarde du Trégor. Le doute sur l’origine du décès du jogger est donc plus que légitime, et l’autopsie aurait dû s’imposer. « Il est donc à craindre que les pouvoirs publics, en refusant d’enquêter sur cette mort, protègent avant tout l’économie du tourisme et l’élevage industriel, deux secteurs d’activité qui ont des intérêts tellement opposés qu’ « il faut » imposer le silence ». Collectif Plein Air

Voir :
http://collectifpleinair.eu/les-marees-vertes-ont-elles-tue-silence/

https://blogs.mediapart.fr/raphael-caussimon/blog/130916/investigation-sur-la-mort-du-jogger-dhillion

3emefete12

Photo 1 : Yves-Marie Le Lay fait un relevé qui atteint 350 ppm d’hydrogène sulfuré à Hillion samedi 10 septembre 2016 Photo 2 : Les algues vertes et noires fabriquent de l’hydrogène sulfuré. Photos de Raphaël Caussimon

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.aives.fr/